Soin marque de distributeur : marionnaud ambitieux pour sa ligne

Après des gammes bio en 2008 et pour le bain en 2009, l’enseigne, qui réalise 30% de son chiffre d’affaires dans le soin, lance sa propre ligne visage et corps, les Soins essentiels de beauté Marionnaud. Elle compte trente-cinq références, dont six petits formats découverte, allant des démaquillants à l’hydratation en passant par les toniques, un exfoliant, un gommage, des crèmes pour les mains ou les pieds, et des soins premières rides. Le tout dans des flacons épurés et à des prix comparables à ceux de L’Oréal Paris, « mais avec en plus les techniques de vente des 3 500 conseillères Marionnaud », précise le distributeur. Celles-ci bénéficient d’un important programme de formation, dans la Marionnaud Académie, à Paris, et par intranet. La gamme vise à recruter les clientes des grandes surfaces et de la parapharmacie qui hésitent à franchir le seuil d’une parfumerie en raison des prix. Les formulations, confiées à deux laboratoires européens, Intercos et Inter Cosmétiques, jouent la carte de la sensorialité et de la sécurité (matières premières naturelles, absence de parabène, d’huiles minérales de synthèse et d’allergènes). Marionnaud se défend pourtant de vouloir cannibaliser les marques sélectives et met en avant la « complémentarité » de sa gamme.P. C. C.

PROMESSE Un « concentré d’expertise beauté » pour les femmes qui n’osent pas acheter des soins en parfumerie.

DISTRIBUTION Depuis le 25 mai à l’international et dans les 567 magasins français, sur une à trois étagères selon la place disponible.

COMMUNICATION à partir de septembre, campagne presse et internet (agence Publicis Dialog), échantillonnage, CRM

Trente-cinq références, de 3,90 € le dissolvant à 20,90 € les soins premières rides.

« Nous affinons nos assortiments en fonction du profil de chaque magasin. Dans une boutique premium, nous ne proposons pas forcément toute la gamme. En revanche, dans un centre commercial où la clientèle vient essentiellement pour le parfum, elle est présente en totalité. »

Fabrice Obenans, directeur marketing enseigne

Facebook
Twitter