saga : marc lavoine, nouveau visage de Cerruti 1881

La marque italienne remet son pilier de la parfumerie masculine sur le devant de la scène. Pour l’incarner, elle a choisi le chanteur-acteur Marc Lavoine. Cet événement est l’occasion de revenir sur une longue histoire de mode et de parfum.

L’histoire de la marque Cerruti démarre à Biella, dans le Piémont italien, entre Milan et Turin, où le grand-père de Nino Cerruti possédait une maison de filage et de tissage. La qualité de sa laine était très réputée grâce à son lavage à l’eau pure des montagnes voisines. Quand il abandonne ses études de philosophie et son rêve de devenir journaliste pour reprendre l’affaire familiale dans les années 50, Nino Cerruti va lui donner une autre envergure en lançant une activité de prêt-à-porter masculin. Dès le début, il dessine des silhouettes très structurées dans des matières fluides.

«Son allure, son regard, sa voix»

Cinquante ans plus tard, la Maison est toujours une référence dans l’univers de la mode homme. Et, depuis 1990, elle peut se targuer de détenir un pilier de la parfumerie masculine, Cerruti 1881, incarné depuis quelques jours par le chanteur-acteur Marc Lavoine. «Il s’est imposé à nous car, au-delà de son allure, son regard et sa voix qui lui confèrent un magnétisme indéniable, il est aussi un homme accompli et authentique», explique Françoise Mariez, senior vice president marketing european licenses.

Quand il a créé ce parfum, Nino Cerruti voulait «éprouver la sensation d’une journée ensoleillée près de la Méditerranée, la quiétude d’une marche à l’ombre des cyprès, genévriers et pins parasols». Le résultat est une fougère aromatique avec, en tête, la note très verte du galbanum, la puissance froide des baies de genièvre, de lavande et de basilic. Des zestes de bergamote et de feuilles de cyprès rappellent l’origine italienne de la marque. En cœur, le muguet, la rose et l’ylang-ylang se répondent. La saveur fruitée acidulée des bourgeons de cassis est osée pour un jus masculin. En fond, le patchouli apporte de la chaleur en s’accordant au santal et à l’absolu de pin sylvestre, avec une pincée de poivre.

Cent trente ans d’histoire

1881. Création de l’entreprise familiale de tissus Cerruti à Biella, dans le Piémont (Italie).

1950. Nino Cerruti a 20 ans et reprend l’usine familiale de tissage.

1957. Il présente sa première ligne de prêt-à-porter masculin.

1967. Ouverture d’une boutique place de la Madeleine, à Paris. La griffe «Cerruti 1881» est lancée.

1976. Début de la mode femme.

1990. Lancement du parfum Cerruti 1881 pour Homme.

2000. Nino Cerruti vend son entreprise. Toujours passionné de tissus, le créateur continue d’officier dans l’usine de Biella, où il rencontre souvent Jean-Paul Knott, le directeur artistique de la Maison.

2006. La marque Cerruti arrive dans le portefeuille de Coty suite à la fusion avec UCI

Facebook
Twitter