Pôle de compétitivité : la Cosmetic Valley se tourne vers les jeunes

Le jury a évalué dix projets pour en récompenser trois : un poudrier, un vernis à ongles «2 en 1» et un flacon de parfum nomade pour homme.

Lors du troisième Congrès Beauté & Packaging, qui s’est tenu à Louviers les 17 et 18 mars, la Cosmetic Valley et ses partenaires Eure Expansion et l’IUT d’évreux ont remis le premier prix du concours Beauté & Packaging. Composé des partenaires et de professionnels du packaging, dont Adip Pharma, Alcan, Biopack, Critt, Johnson & Johnson, la PFT (Plateforme technologique) d’évreux, Rexam, Valois et CosmétiqueMag, le jury a récompensé des emballages cosmétiques innovants, fruit du travail d’étudiants.

Séduire les jeunes diplômés

Les trois lauréats ont reçu chacun 1 200 euros, offerts par la Cosmetic Valley et Eure Expansion : Kevin Le Dez (Esepac) pour une poudre de maquillage, Jocelyn Marbaud (Esepac) pour un contenant de vernis à ongles “2 en 1” et Thomas Briet, Natalia Vastel et Manon Lalloz (IUT d’évreux) pour un parfum nomade pour hommes. “L’objectif du concours est d’accroître la visibilité du pôle de compétitivité auprès des étudiants et de renforcer les relations entre les entreprises adhérentes et les jeunes diplômés”, a déclaré Jean-Luc Ansel, directeur général de la Cosmetic Valley. Rappelons que le pôle de compétitivité fédère près de 500 sociétés qui génèrent 45 000 emplois, dont 13 000 dans l’emballage. Il est aussi partenaire de cinq universités, dont l’IUT d’évreux, qui propose des formations en packaging.

Facebook
Twitter