+1,4% Le cumul annuel mobile arrêté au 28 février 2010 confirme que le chiffre d’affaires des rayons hygiène-beauté des grandes surfaces retrouve le chemin de la croissance.

Les catégories liées à l’hygiène ont le vent en poupe, et tout particulièrement la toilette qui reste en tête des catégories à la hausse avec un chiffre d’affaires à +4,6% au CAM. Une belle performance due aux savons de toilette, qui affichent un insolent +6,7%, mais aussi aux bons résultats des bains et douches (+4,5%) et des déodorants (+3,8%).

La famille bucco-dentaire décolle à +3,2% au CAM avec, notamment, une explosion des eaux dentaires à +27,7%. L’univers rasage se porte bien également, à +1,9% sur douze mois. Il est tiré par les bonnes ventes des lames et rasoirs, à +1,2%, tandis que les dépilatoires réalisent une belle percée à +5,9%.

Les capillaires sortent petit à petit du marasme avec un chiffre d’affaires, certes toujours en baisse, mais de façon moins marquée qu’auparavant (-2,4% au CAM). Le segment poids lourd des shampooings renoue avec la stabilité, à -0,3%, et les après-shampooings connaissent un regain de vitalité, à +2,5%.

Le maquillage reste à la hausse (+2,3% au CAM) mais le segment des lèvres ne tient guère ses promesses et se dégonfle à nouveau (-2,6%). Les yeux pétillent en revanche à +4,3% et les ongles brillent à +6,8%.

Rien de vraiment marquant du côté de la beauté, qui reste stationnaire, les mauvaises performances des crèmes de soin (-2,3% au CAM) et de la toilette visage (-2,7%) étant tout juste compensées par la belle avancée des autres soins visage à +9,6% (et parmi eux les contours des yeux). Enfin, la parfumerie stagne à -0,5% au CAM et enregistre un mauvais résultat en hypermarchés avec -0,9%.

Facebook
Twitter