Couleur : le turquoise, avatar de la mode

Les Na’vis imaginés par James Cameron dans Avatar nous font voir la vie en bleu. Make Up for Ever leur a rendu hommage lors d’une démonstration de maquillage au Sephora ChampsÉlysées en avril.

Couleur froide mais synonyme de chaleur, le turquoise n’est pas à un paradoxe près. Cette tendance, qui revient tous les étés, est particulièrement à l’honneur en 2010.

Dès que l’été s’annonce, le turquoise est de retour. Peu flatteur sur une peau pâle, il contraste avantageusement avec un teint hâlé et colorie avec audace ongles et paupières. Cette saison, la star est à nouveau Chanel, qui propose Nouvelle vague, un vernis turquoise très doux. Givenchy revient de l’île Maurice avec des teintes lagon d’ombre à paupières, vernis et mascara. Make Up for Ever lui consacre une de ses 22 nouvelles nuances de fards waterproof, d’autant plus à propos que la marque professionnelle vient de signer un partenariat avec la Fédération française de natation synchronisée. Le bio n’est pas en reste : la collection éphémère de maquillage Dr Hauschka comprend une palette Fraîche brise, où le teint abricot et le gloss rose s’harmonisent avec une touche d’aigue-marine pour les yeux. Les marques varient d’ailleurs leur vocabulaire pour désigner cette couleur intermédiaire entre le bleu et le vert : Mavala parle d’un bleu plume de paon, Sephora se réfère à la mer des Caraïbes, Thierry Mugler sort une Édition bleu lagon de son Angel Sunessence, la version printemps-été de sa célèbre fragrance. Car la folie turquoise ne se limite pas au maquillage : le parfum aussi puise à sa source, Azzaro Chrome Sport revendiquant un jus de cette nuance et Vivara de Pucci lui consacrant une édition limitée.

à l’opposé du orange

Pour Philippe Roaldès, designer coloriste de l’agence Atelier 3D Couleur, le succès récurrent du turquoise s’explique facilement : « C’est la couleur la plus froide du cercle chromatique, à l’opposé du orange, la plus chaude. Elle met donc parfaitement en valeur le bronzage orangé-doré qui nous donne si bonne mine l’été. » D’où aussi sa complémentarité avec toute la palette des corail ou safran que l’on retrouve dans les collections saisonnières des maquilleurs. Le turquoise bénéficie en outre de son aura un peu magique, celle d’une pierre ornementale à laquelle les Égyptiens prêtaient des vertus protectrices. Elle marie le chaud et le froid, évoquant aussi bien les atolls que les glaces dérivantes. Le fabricant de nuanciers Pantone l’a décrétée couleur de l’année 2010, porteuse de valeurs d’apaisement et d’évasion à la fois.

D’autres facteurs concourent à cet engouement. Il coïncide avec un retour en force des teintes azur, initié par les cabinets de tendances. Dans les pages mode des magazines, cette vague se traduit par une déferlante de vestes en jean, chemisiers indigo et autres marinières. Et puis comment ne pas penser au phénomène Avatar ? Make Up for Ever, encore elle, rend hommage aux Na’vis, ces créatures nées de l’ordinateur mais criantes de vérité. En avril, elle a lancé un pigment bleu phosphorescent en édition limitée, Fluo Night, et animé des cours de maquillage dans la Make Up School du Sephora Champs-Élysées. « Avatar a un impact incroyable sur tous les métiers de la création », confirme Philippe Roaldès. Comment les cosmétiques pourraient-ils y échapper ?

Facebook
Twitter