Parfum niche : la dernière tentation de Byredo

La tulipe n’a pas d’odeur… C’est justement pour cette raison que le créateur de Byredo, le Canado-Indien Ben Gorham, a souhaité un parfum en son honneur. Comme les huit autres fragrances de la marque basée à Stockholm, il est signé Jérôme Épinette, de Robertet. Le jus évoque une verdeur aquatique, avec des éléments de freesia, de cyclamen, et du vétiver en fond. La composition contient tout de même un extrait de tulipe en coeur, un captif Robertet.

Promesse Pour les amoureux de cette marque de niche à l’univers très personnel.

Distribution Colette, Bon Marché, parfumeries indépendantes. En avril

EdP 100 ml (115 €).

J’ai une formation de designer d’intérieur et j’en ai gardé une approche très émotionnelle et esthétique du parfum. Je ne suis pas focalisé sur les ingrédients, je préfère qu’il y en ait peu même si le résultat ne plaît pas à tout le monde. Je fais confiance aux parfumeurs, Jérôme Épinette pour les jus et Olivia Giacobetti pour les bougies. Pour La Tulipe, cela m’intéressait d’avoir un parfum sans note florale, composé autour d’une fleur imaginaire. »

Ben Gorham, créateur de Byredo

Facebook
Twitter