Looks : le retour des sixties

Dans la publicité de Trésor in Love, Lancôme mise sur le charme policé d’un look sixties pour Elettra Wiedemann.

Chic et rétro, l’esthétique des années 60 inspire l’univers de la beauté. Qu’il s’agisse d’une Elettra Wiedemann à l’esprit vintage dans la publicité pour Trésor in Love de Lancôme ou du retour en force de l’eye-liner, le glamour des sixties a le vent en poupe. Mais attention, point de hippies dans le paysage, c’est plutôt le chic bourgeois qui domine.

Le cinéma et la télévision ont été les premiers à remettre au goût du jour le style de l’époque. On le constate avec les sorties récentes et médiatisées du film de Tom Ford, A single man, de celui de Lone Scherfig, Une éducation, ou de la série télévisée américaine Mad Men. On y croise des gentlemen en smoking trinquant avec des femmes à la mise impeccable, tout en chignon et maquillage soigné, même à 16 heures.

New-look et oeil de biche

La beauté a pris le relais, notamment avec l’eye-liner. Un brin désuet, il opère un come-back sur les défilés, comme chez Christian Dior haute couture, où les mannequins sont apparus l’oeil de biche bien étiré vers la tempe. Toujours en maquillage, la dernière collection Ô My Rose d’Aaron de Mey pour Lancôme est un hommage aux années 60 avec des couleurs très pop art, symboles de l’insouciance de cette période.

Cette esthétique a également inspiré la communication. Dans la publicité de Miss Dior Chérie, réalisée l’an dernier par Sofia Coppola, le mannequin Maryna Linchuk, en robe d’inspiration new-look, sautille sur Moi je joue de Brigitte Bardot, un classique de 1964. Aujourd’hui, Si Lolita de Lolita Lempicka reprend un autre standard, daté 1965 : My Generation des Who, susurré par une voix féminine. De son côté, Elettra Wiedemann prend des allures d’Audrey Hepburn dans la campagne de Trésor in Love : même trait noir sur la paupière, mèche plaquée sur le côté et longs gants, noirs eux aussi. Modernisée, l’élégance des sixties continue de faire rêver.

Facebook
Twitter