Distribution : la pharmacie de plain-pied dans le commerce

La tendance se confirme : l’offre beauté devient un outil de différenciation et d’animation précieux face à la concurrence.

Les groupements de pharmaciens ne s’endorment pas sur leurs lauriers. Après avoir mis en place, pour la plupart, des enseignes et des concepts, ils musclent leur politique commerciale. Pour faire face à la concurrence des parapharmacies, de la grande distribution et des autres pharmacies, l’activité promotionnelle est toujours aussi présente. Mais ils réfléchissent à d’autres moyens de différenciation que le prix. L’assortiment en fait partie. En beauté, les officines semblent avoir l’embarras du choix.

Les pharmaciens se dotent de leurs propres gammes

Les nouvelles marques, notamment naturelles, en quête d’une caution pharmaceutique, se sont multipliées ces trois dernières années. Correspondent-elles aux attentes des pharmaciens ? Les groupements cherchent “des produits de beauté innovants proches de l’univers officinal”, “des marques de niche spécifiques à certaines typologies de clients”. Ils se sont aussi dotés de leurs propres gammes, surtout dans les accessoires de para, les compléments alimentaires et l’hygiène, mais très peu dans les soins. Seul Alliance Healthcare est allé assez loin avec sa ligne anti-âge Serum 7 Boots Laboratories, vendue dans les pharmacies membres ou non du réseau (Alphega). Parmi les prochains lancements, une ligne bio et naturelle du groupe PHR est attendue début 2011. Avant l’arrivée d’une gamme bébés.

Si la MDD permettait aux groupements de communiquer en dehors de l’officine, et de contourner ainsi l’interdiction du Conseil de l’Ordre des pharmaciens, dans les années 90, ce n’est plus vraiment le cas. Aujourd’hui, ils prennent la parole directement, parfois à travers des égéries (Richard Berry chez Giphar, par exemple), dans des campagnes de presse, d’affichage ou des spots radio. Cela a provoqué la réaction de l’Ordre, qui a engagé des procédures judiciaires contre trois d’entre eux (le groupe PHR, Plus Pharmacie et Giphar).

Facebook
Twitter