PARFUMS ÉDITIONS LIMITÉES : comme un air de printemps

Les éditions limitées des beaux jours vont éclore dans les parfumeries. Issue de l’univers onirique et sensuel du Premier Parfum de Lolita Lempicka, l’Eau du Désir s’inscrit dans la tendance de la fraîcheur. Cet hespéridé floral musqué célèbre un accord fleur de violette avec un départ de cédrat et de verveine. En coeur, la violette est accompagnée de jasmin, sur un fond de muscs. Le flacon mauve est orné d’une dentelle de lierre et de fleurs dorées, déclinée en blanc sur l’étui.

La féérie reste à l’honneur avec Nina Ricci, qui lance Le Paradis de Nina. Composé par Olivier Cresp et Marie Salamagne (tous deux chez Firmenich), il s’agit d’une évocation gourmande de la madeleine, avec des agrumes en tête et un coeur qui mêle la fleur d’oranger, l’amandier et l’héliotrope à l’accord original pomme d’amour et gardénia. Le flacon revêt une couleur rose pâle, avec un bouchon blanc nacré.

Chez Givenchy, les parfums d’été se rafraîchissent grâce à un accord “embruns”, présent dans les deux fragrances en version Summer Vibrations : Very Irrésistible et Play. Pour le premier, le souffle salé vient en appui des notes de tête fruitées ; pour le second, il rafraîchit un poivre noir en coeur. Le pack s’orne de cercles blanc et orange, pour donner une impression dynamique.

Promesse Des eaux fraîches aux notes fusantes et gourmandes, idéales pour des achats coup de coeur.

Distribution Parfumeries et grands magasins. En avril

Eau du Désir de Lolita Lempicka, EdT 100 ml (75 €). Le Paradis de Nina, EdT 50 ml (51,50 €). Very Irrésistible Summer Vibrations EdT 75 ml et Play Summer Vibrations EdT 100 ml (54 €).

Facebook
Twitter