ARCHITECTURE : yves Rocher aménage des locaux à son image

« Récoltant, fabricant, distributeur » : le manifeste d’Yves Rocher se traduit dans ses produits et ses magasins, mais aussi dans les bureaux de la direction commerciale France, installée à Rennes (Ille-et-Vilaine). Depuis près d’un an, les quelque 300 salariés de la division, répartis sur 4 800 m² et neuf niveaux, bénéficient de locaux à la nouvelle identité de la marque. L’entrée se fait par un jardin fleuri de plantes bio en écho aux essences cultivées au siège de La Gacilly, à une soixantaine de kilomètres de là. Au rez-de-chaussée, un prototype de magasin sert de centre de formation.

« Ancrer les collaborateurs dans notre histoire »

Chaque service est identifié par une couleur et l’image en gros plan du végétal correspondant – arnica jaune, capucine orange, pois de senteur violet… Les salles de réunion, vitrées, sont situées au centre des plateaux, pour favoriser la lumière naturelle et les échanges. « Ce lieu a pour but de développer la culture produits au sein des équipes, explique Hervé Le Bris, directeur des ressources humaines d’Yves Rocher. Les anciens locaux n’étaient ni valorisants ni fonctionnels. Ceux-ci doivent ancrer les collaborateurs dans notre histoire. »

L’agence de design Saguez & Partners, en charge du projet, a mené des groupes de travail en interne, qui ont par exemple proposé les appellations imagées des espaces communs : « Cadeauthèque » pour la bibliothèque des cadeaux promotionnels, « Pagivole » pour les mailings… « Notre approche des espaces de travail est de rendre les projets de marque visibles aux salariés, souligne Valérie Parenty, responsable de l’activité « Work-style » de l’agence. Il faut aussi prévoir des lieux différents en fonction du rythme de travail, car l’open space peut être anxiogène. »

Le développement durable n’a pas été oublié, avec des aménagements conçus pour inciter le personnel à utiliser les escaliers plutôt que les ascenseurs, des moquettes en fibre végétale, un plan de réduction de la consommation énergétique… et un parking de 70 places seulement.

Facebook
Twitter